CHATS

Règne: Animalia ... Phylum: Chordata ... Classe: Mammalia ... Ordre: Carnivora .. . Famille: Felidae ... Genre: Felis ... Espèce: F. Silvertris ... Sous-espèces: F. S Catus.

curly_calico white_cat siamese_cat

Le chat ou le chat domestique ou chat de maison pour le distinguer des autres félins, est une espèce de petit carnivore qui est souvent valorisée par l'homme pour sa compagnie et sa capacité à chasser la vermine. Elle a été associée aux humains pour près de 10.000 ans. Les chats utilisent une variété de vocalisations et de types de langage corporel pour la communication, y compris des miaulements, ronronnements, des sifflements, des grincements, des gazouillis, un cliquetis, et des grognements. Le chat était communément admis avoir été domestiqué en Egypte ancienne, où il était un animal culte, mais dernièrement, une étude réalisée par l'Institut national du cancer publiée dans la revue Science indique que tous les chats domestiques sont les descendants d'un groupe de chats sauvages du désert, répertoriés il y a un peu plus de 10.000 ans, au Proche-Orient.

Les chats sont des animaux de compagnie et peuvent aussi être élevés pour être montrés dans des concours ou l'on exhibe leur pedigree. Ce passe-temps est connu comme le "Cat Fancy". Le chat est un prédateur qualifié, qui est intelligent et peut être formé pour obéir aux ordres simples. C'est également un fait connu que certains chats sont capables d'apprendre à manipuler des mécanismes simples, comme les poignées de portes.

 

egyptian_cat

En étymologie, le mot chat vient du Vieux CATT anglais, qui appartient à un groupe de mots apparentés dans les langues européennes, y compris cath gallois, gato espagnol, Katu basque, Kátia grec byzantin, Old Cat irlandais, allemand Katze, et le vieux slave Kotka . La source ultime de tous ces termes est cu latin récent catus , cattus, catta "chat domestique", par opposition à Feles "chat sauvage d'Europe». Il n'est pas clair si le grec ou le latin est venu en premier, mais ils étaient sans doute emprunté à une langue afro-asiatique, proche de cadis de Nubie et du berbère kaddîska, les deux signifiant «sauvages».

Le terme ''puss'' (comme dans pussycat) proviendrait du poes néerlandais ou du bas-allemand Puuskatte, du suédois dialectal kattepus ou du norvégien puse, pusekat, qui tous désignent avant tout une femme et, par extension, une chatte.
Les chats ont été domestiqués par les humains, au moins depuis l'Egypte ancienne, où le chat mythique Bast était la déesse de la maison, le chat domestique, protecteur des champs et du domicile contre les infestations par la vermine Bast prend parfois l'aspect guerrier d'une lionne. Les premiers chats domestiques ont probablement protégé les anciens Egyptiens de nombreuses infestations de rongeurs et le culte de Bast en a profité. Elle était la fille du dieu Râ et joua un rôle significatif dans l'ancienne religion égyptienne. Il a été supposé que les chats résident dans les îles du Kenya dans l'archipel de Lamu aient pu être les derniesr des descendants directs des chats de l'ancienne Egypte.

Plusieurs religions de l'Antiquité croyaient que les chats sont des âmes exaltées , des compagnons ou guides pour les humains, qu'ils sont omniscients, mais sont muets et ne peuvent donc influencer les décisions prises par les humains.
Au Japon, le Maneki Neko est un chat qui est un symbole de la «bonne fortune». Alors que dans l'Islam, il n'est pas une espèce sacrée, il est dit par certains auteurs, que Muhammad avait un chat préféré, Muezza. On dit qu'il aimait tellement les chats qu ' «il se passerait de son manteau plutôt que de déranger celui qui dormait sur lui». Il est mythe courant que les chats ont neuf vies, dans certaines cultures, il en ont plutôt sept. Ce mythe est tenu pour être vrai parce que les chats sont des créatures souples et rapides ce qui leur permet de se sortir de situations qui seraient fatales pour d' autres êtres. Ce qui donne également du crédit à ce mythe est que les chats retombent souvent sur leurs pattes après une chute, en raison d'une réaction automatique et intégrée de torsion. Ils sont capables de se retourner et de tomber par terre les pattes devant. Toutefois, il n'est pas vrai que les chats nepeuvent pas être blessés, voire mourir, en tombant de haut.

 

cat_anatomy

Les chats pèsent généralement entre 2,5 et 7 kg (5.5-16 lbs); toutefois, certaines races, tels que le Maine Coon, peut dépasser 11,3 kg (25 livres). Certains animaux peuvent atteindre jusqu'à 23 kg (50 livres) en raison de la suralimentation. Quelques autres chats de très faible poids (moins de 1,8 kg / 4,0 lb) ont été observés.
La colonne vertébrale des chats contient 60 vertèbres (contre 34 pour les humains). C’est ce qui leur permet d’arquer le dos de façon si prononcée, ainsi que de se retourner sur eux-mêmes et de retomber à l’endroit.)

Les chats ont des clavicules flottantes ce qui leur permet de passer leur corps dans n'importe quel espace où leur tête peut s'insérer.
La bouche des chats est munie de dents hautement spécialisées pour déchirer de la viande. Fonctionnant comme une paire de ciseaux pour la viande, les prémolaires et molaires composent la paire carnassière de chaque côté de la bouche

•    Les chats ne recherchent pas les aliments sucrés parce que ce goût n’a aucune valeur pour eux. Les chats, qu’ils soient domestiques ou sauvages, ont un gène défectueux qui les empêche de percevoir le goût du sucré. Les scientifiques estiment que c’est ce qui pourrait les avoir poussés à devenir des carnivores quasi absolus dans la nature.
•    Il est faux de croire que les chats apprécient un bol de lait. La plupart des chats ont une intolérance au lactose, et le lait de vache les rend malades.
•    Le ronronnement du chat se produit par la vibration de deux membranes appelées «fausses cordes vocales», situées derrière les vraies cordes vocales. Cette vibration est constante parce qu’il ronronne en inhalant et en expirant, sans ouvrir la bouche.
•    Les chats figurent parmi les rares animaux (incluant les hiboux) qui possèdent une vision binoculaire. Cette caractéristique leur permet de localiser précisément leur proie lors de la chasse.
•    Les chats dorment plus que la plupart des animaux – entre 12 et 16 heures par jour, environ.
•    Les chats possèdent 32 muscles dans chaque oreille, et peuvent faire bouger celles-ci indépendamment l’une de l’autre. Ils pivotent leurs oreilles pour localiser la provenance exacte des sons. Les chats peuvent entendre des bruits beaucoup plus aigus que les humains.
•    Les chats ont deux fois plus de cellules olfactives que les humains; leur odorat est ainsi 14 fois plus développé que le nôtre. Leur sensibilité au plan du bac à litière est donc justifiée!
•    Les chats ont la peau très épaisse, sauf sur leurs museaux délicats. Alors qu’ils peuvent s’installer sans problème sur un radiateur, ils ne s’approcheront jamais d’un bol de nourriture très chaude.
•    Les poils avalés au cours du toilettage s’accumulent dans l’estomac de certains chats, surtout des chats à poil long, qui régurgitent ensuite les boules de poils.

Les chats qui vivent à l’extérieur ou au sein de foyers comptant plusieurs chats développent une hiérarchie de dominance dans laquelle un ou deux chats dominent les autres. Chaque chat possède un territoire, et les chats dominants occupent les plus grands espaces, mais il existe aussi des zones neutres où les chats se regardent et se saluent sans conflit ni agression. Ce comportement n’est pas l’apanage des féroces matous – les femelles et les mâles stérilisés sont tout autant territoriaux.

Lorsque deux chats se rencontrent, le chat «supérieur» peut confronter le chat «inférieur» en le fixant ou en lui faisant face. Parfois, ils se tapent, se griffent, se mordent et se pourchassent, jusqu’à ce qu’un des chats prenne la fuite. Lorsqu’un chat veut signaler à un congénère qu’il ne recherche pas la bagarre, il marche lentement à l’écart, en général sans même poser ses yeux sur lui.

Les chats sont souvent profondément perturbés quand un nouveau chat s’installe dans leur quartier ou dans leur propre maison. Cela peut être exaspérant pour les humains qui, pensant que leur compagnon apprécierait la présence d’un ami, décident d’adopter un nouveau chat. Si votre chat réagit mal, cela n’a rien d’étonnant. Après tout, comment vous sentiriez-vous si un parfait inconnu emménageait chez vous sans vous prévenir et sans vous demander la permission? Dans la plupart des cas, les chats finissent par s’habituer l’un à l’autre et se disputent moins souvent. Certains deviennent amis, tandis que d’autres s’entendent pour se snober mutuellement.
Les chats se sentent obligés de surveiller leur territoire régulièrement, en laissant leur odeur à divers endroits. Parfois, ils considèrent leur famille humaine comme faisant partie de leur territoire, et s’alarment lorsque des gens qu’ils ne connaissent pas touchent à leurs amis humains. Pour ménager sa susceptibilité, pensez à saluer d’abord le chat de la maison avant de saluer ces «bipèdes».

Comme les chatons naissent sourds et aveugles, leur premier contact avec leur mère se produit au travers des vibrations de son ronronnement. Le ronronnement indique aux chatons que leur mère est à proximité et qu’elle est prête à les nourrir, et ils commencent à répondre en ronronnant à l’âge d’une semaine environ. Les gens croient que les chats ne ronronnent que pour exprimer leur plaisir, mais ils ronronnent également pour paraître pacifiques, par exemple devant un autre chat qui se montre agressif. Un chat qui souffre ou qui a peur peut aussi ronronner pour demander de l’aide; il faut donc être attentif.

On aime la compagnie des chats parce qu’ils peuvent être très affectueux et qu’ils possèdent beaucoup de personnalité. Certains admirent aussi la nature indépendante du chat. Cependant, cette notion d’«indépendance» porte souvent à confusion. Les chats de compagnie ont comme ancêtres des animaux sauvages, mais il ne faut pas oublier que l’évolution des chats domestiques a été modelée par leurs relations avec l’homme. Vous êtes une composante majeure de la vie sociale de votre chat, surtout s’il ne vit qu’à l’intérieur. Votre chat aura une vie plus intéressante si vous parvenez à interpréter ce qu’il vous «dit», en décodant ses actions et ses gestes.

Contrairement aux chiens sauvages, qui doivent faire partie d’une meute pour trouver leur nourriture, les chats sauvages sont généralement des prédateurs solitaires. Bien que les chats domestiques aient conservé leur instinct de chasse et qu’ils attrapent encore de petits animaux, ceux qui disposent de nourriture et d’un abri ne sont plus en compétition avec leurs congénères et se montrent souvent très sociables. En fait, le chat domestique a besoin de bien plus d’attention qu’on le pense, surtout s’il ne sort pas et qu’il est le seul chat de la maison. Les chats dont on ne s’occupe pas ou qui restent seuls peuvent s’ennuyer et déprimer; il est donc important de saluer votre chat dès que vous entrez à la maison et de lui consacrer du temps chaque jour. Un chat délaissé montrera souvent des comportements indésirables s’il juge que c’est la seule façon d’obtenir votre attention, tout comme risque de le faire un enfant négligé.

Les chats manifestent subtilement leur affection, particulièrement si on les compare aux chiens. Un frottement du museau, un long clin d’œil ou un crochet de la queue peuvent être des signaux tout à fait délibérés et sincères de la part de votre chat. Apprenez à reconnaître les signaux que votre chat vous envoie et retournez la faveur en le caressant, en lui parlant ou en jouant avec lui. Un chat qui paraît indifférent à l’attention ou aux caresses se montrera souvent plus réceptif à votre affection si vous ne la lui imposez pas. Flattez et tenez votre compagnon, mais laissez-le aller dès qu’il commence à se débattre. Lorsqu’il verra que vous lui laissez les commandes, il sera probablement bien plus friand de vos contacts.

Les chats se saluent mutuellement en se frottant le visage. Votre chat voudra peut-être répéter ce geste sur votre visage, mais s’il ne peut y avoir accès, il se contentera de se frotter sur vos jambes ou de s’étendre devant vous. Les chats démontrent leur confiance en vous en se plaçant dans une position vulnérable, par exemple en s’étirant devant vous, les pattes en l’air.

Les chats font leur toilette en léchant leur pelage avec leur langue rugueuse. Leur salive constitue un nettoyant puissant (mais malheureusement, beaucoup de personnes y sont allergiques). Croyez-le ou non,  la quantité de salive utilisée par les chats pour se laver est égale à la quantité d’urine qu’ils produisent. Votre chat pourra à l’occasion tenter de lécher vos cheveux ou votre peau. Vous n’avez pas matière à vous inquiéter, ni à réprimander votre animal. Chez les chats, le toilettage ne sert pas qu’à assurer la propreté, il représente également une preuve d’amour et d’attention. La première chose que connaît le chaton est d’être léché et toiletté par sa mère. Si votre chat vous lèche, prenez-le alors comme un compliment : il vous indique probablement qu’il vous accepte et qu’il prend soin de vous.

Il arrive que les chats pétrissent des choses en sortant puis rentrant les griffes avec contentement. Leur cible est d’habitude un objet moelleux, comme une couverture, un chandail, ou vos jambes. Si votre chat «pétrit» lorsqu’il est sur vos genoux, ce n’est probablement que pendant un moment de détente, que vous soyez assis ou couché. Les chatons apprennent qu’il est temps d’aller boire quand leur mère se couche et, pendant la tétée, ils pétrissent de leurs pattes la chair entourant les mamelles afin de faire couler le lait. Lorsque des chats adultes «pétrissent», c’est parce qu’ils se sentent confortables et en sécurité, et qu’ils se remémorent la quiétude de leur tendre enfance.

Lorsque vous avez des invités, ne le prenez pas mal si votre chat recherche la compagnie de la seule personne qui n’aime pas ou craint les chats. Si plusieurs personnes regardent votre chat ou tentent de le flatter, la place la plus sûre pour lui dans la pièce, d’où il pourra examiner tout le monde à son aise, pourrait être les genoux de celui qui ne lui prête pas la moindre attention. Pour faciliter la vie de votre ami insensible aux charmes félins – ou celle de votre minet –, demandez aux autres invités de laisser ce dernier tranquille jusqu’à ce qu’il requière lui-même leur attention.

Il est important de ne jamais punir ni gronder votre chat – votre relation avec lui pourrait en souffrir. Les chats sont indépendants et ne réagissent généralement pas aux réprimandes. Si vous le punissez, votre chat fera le lien entre vous et cette expérience déplaisante et, ultimement, apprendra à répéter son comportement indésirable quand vous n’êtes pas à la maison ou que vous ne regardez pas. Pour modifier le comportement de votre chat, vous devez nécessairement récompenser un bon comportement, comme faire ses griffes sur le griffoir, en le flattant et en lui donnant de l’affection et des gâteries. Vous pouvez aussi décourager un mauvais comportement, par exemple, en vaporisant un parfum désagréable d’agrume ou de menthol sur les meubles que le chat ne doit pas griffer.

INDEX GÉNÉRAL

#1-ANIMAUX ...... #1-SOCIETÉ

#2-ÉNERGIES ..... .#2-SPORT

#3-PLANTES ........#3-ÉDUCATION

#4-MINERAUX ......#4-SCIENCE

........................................ #5-CHOSES

....................................... .#6-BOUFFE

....................................... .#7-FINANCE

ANIMAUX de plus...

HAPPY_ANIMALS

JEUX et PLAISIR...

peteca compétition et Peteca Rio plage par Pro Kicker (prokicker.ca)

Dexjam et Handburger les meilleurs sacs de main

prokicker.ca le pro du aki et footbag


Créé par...

Network007

Hébergé sur:

hostgator link

FAITS
Traduction--Traducción--translation
Français: Chats
Certains chats peuvent dormir jusqu`à 20 heures sur 24.

Español: Gatos
Pocos gatos puede dormir 20 horas sobre 24.

English: Cats
Some cats can sleep as much as 20 hours out of 24

NETWORK007
MONTREAL, CANADA
Phone: 514-845-2194
info@network007.com

google ad planner

Recherche personnalisée